https://146.190.110.216/https://167.172.89.125/mochibet 88hksbetmporedkitabet138gbk76hebitopmpoxousaklub76gamingkapten76

Et les traitements sur pommiers et poiriers ?

La transparence étant primordiale dans notre métier de producteurs en circuit court, il nous semble nécéssaire de faire un point sur les traitements.

Contrairement à d'autres productions annuelles comme légumes ou céréales, les cultures pérennes ont un stock de spores de maladies et d'oeufs d'insectes nuisibles qui passent l'hiver sur les arbres. Que ce soit en agriculture biologique ou non, nous sommes donc obligés de traiter afin de contrôler ces populations de nuisibles.

Nous utilisons de nombreux produits agréés en agriculture biologique, et la très grande majorité des produits dont on se sert sont dit "de contact". Les produits de contact forment un film sur la végétation qui se dissout à la pluie et au fil du temps. Ils n'entrent pas dans le fruit.

La plupart des traitements se font sur une période allant de février (argile pour gêner les pontes de psylle) à juin (fin de protection du 1er cycle de tavelure). Nous n'intervenons plus à partir de l'été si nous avons agit au bon moment. En effet, les conditions chaudes et sèches ne sont pas favorables au développement des maladies et ravageurs. Cela permet donc d'avoir des fruits sans résidus à la récolte en septembre.


Nous faisons bien sûr très attention aux matières actives sélectionnées, dosages et quantités de traitements puisque nous travaillons nous même dans ces vergers tout au long de l'année.

Comme expliqué dans les articles précédents, nous utilisons très peu de désherbant chimique, posons des diffuseurs d'hormones contre certains insectes, et les kiwis ne reçoivent aucun traitement.